Comment transformer son jardin en jardin zen ?

Le jardin zen est un type de jardin japonais, mais ce n’est pas « LE » jardin japonais. Il s’agit plus exactement d’un jardin sec. En France, de plus en plus de personnes s’intéressent à ce style d’aménagement de l’espace extérieur. Si cela vous intéresse aussi, voici les informations à savoir pour transformer votre jardin.

A lire également : Où trouve-t-on des serres professionnelles pour aménager comme un pro son jardin ?

Les matériaux constituants un jardin zen

Le Jardin zen a pour principal objectif d’inviter ses visiteurs à méditer pour essayer d’atteindre l’éveil que recherchent les bouddhistes. C’est pour cela que les matériaux qui doivent le constituer sont spécifiques.

Notez aussi que dans la culture japonaise, la nature est au centre de toute la vie. Tout ce qui va composer un jardin zen devra alors représenter les éléments naturels. Rien ne doit être mis au hasard, car chaque chose doit avoir un sens. Le côté esthétique n’est donc pas le seul facteur de choix des matériaux.

Avez-vous vu cela : Tout ce que vous devez savoir sur l'achat d'une serre de jardin

Des rochers et des pierres doivent être intégrés dans votre espace extérieur, car ils symbolisent la stabilité. À la différence d’un jardin japonais non spécifié, l’eau n’est pas présente dans un jardin zen. Cet élément est plutôt représenté par des vagues de sable qui symbolisent le changement et la simplicité.

Puis, les plantes sont les derniers composants d’un jardin zen. En fait, les végétaux qui ne demandent pas beaucoup d’eau et qui sont capables de survivre dans des zones arides sont les plus utilisés dans ce type de jardin. Ils représentent l’âme qui doit être entretenue. Si on n’en prend pas soin, elle se fane et meurt.

Les végétaux adaptés à un jardin zen

Une fois que vous avez bien suivi les conseils concernant le choix des matériaux à utiliser pour créer votre jardin, il est temps de passer à la sélection des végétaux. Dans un jardin zen, moins il y a de contraste de taille, mieux ce sera. C’est pourquoi on n’y trouve pas souvent de grands arbres.

Les arbustes et les arbres de taille moyenne sont à privilégier. Encore une fois, l’esthétique ne doit pas être le seul motif de choix des espèces. Elles doivent être symboliques et favoriser la connexion de l’homme à la nature.

Les plantes qui sont à floraison durable et à feuilles persistantes, comme l’aralia, sont plus recommandées. Les érables, les bambous, les roseaux ou encore les bonsaïs sont aussi les composants les plus ordinaires d’un tel espace.

Pour ce qui est des fleurs, celles qui sont de type rhododendrons, camélias ou encore azalées, sont idéales.

Pour la transformation de votre jardin en un beau jardin zen, vous aurez certainement besoin d’un râteau. Celui-ci sert à créer les vagues sur le sable. Puis, vous pouvez ajouter à votre décor minimaliste un banc assez modeste, une statuette de Bouddha et une lanterne japonaise.